La législation sur les intercoms pour moto

Voyons ensemble ce que sont les intercoms et ce que dit la législation.

Qu’est-ce qu’un intercom ?

L’intercom est un petit appareil qui vous servira à communiquer avec votre passager. Il permet également de pouvoir discuter avec d’autres motards d’un groupe. Vous pouvez entre autre, recevoir des communications ou des instructions provenant du gps.

Très pratiques et de plus en plus sophistiqués, ils vous serviront pour vos voyages ou vos sorties entre amis.

La législation et les intercoms

Tous les intercoms utilisent des fonctionnalités différentes mais sont tous sous le coût de la même législation. Quels sont les appareils autorisés, lesquels non, voyons tout cela ensemble.

Les oreillettes et les écouteurs

Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d’accident. En moto, inutile de vous dire qu’il est interdit de le faire. 1 accident sur 10 implique un automobiliste au téléphone et un motard. L’utilisation d’écouteurs, d’un casque audio est interdit depuis le 1er juillet 2015.

Tout comme bloquer son téléphone dans le casque est interdit. Tout contrevenant s’expose à une contravention de quatrième classe, c’est-à-dire 135€ et un retrait de 3 points.

Des mesures fortes relayées par des contrôles plus soutenus.

Les dispositifs intégrés au casque

Ces dispositifs ne doivent pas être portés à l’oreille, ni tenus à la main. Ils doivent être intégrés au casque, dans les mousses de celui-ci.

🏍 Quelques exceptions cependant pour les malentendants ou les véhicules d’urgence ou encore ceux utilisés pour se former à la conduite des deux-roues motorisé.

Les normes bluetooth

Tous les intercoms doivent posséder la norme leur procurant la possibilité de communication sur une fréquence de 2,4 GHz. Ceci sera donc à vérifier lors de l’achat. Cette norme est obligatoire pour ainsi ne pas interagir sur d’autres fréquences qui pourraient perturber d’autres télécommunications comme celles intervenants pour les téléphones portables.

Comment choisir son intercom ?

Plusieurs critères en fonction de vos attentes. Nous pouvons distinguer 2 grands groupes d’intercoms :

  1. Les intercoms dit “intégrés” qui sont proposés par les fabricants de casque. La batterie et le module bt sont intégrés directement dans la coque du casque. Les mousses sont prévues pour accueillir les écouteurs et le microphone.
  2. Les intercoms adaptables ou universels. Ils se fixent à l’extérieur du casque, ce qui est peut-être plus pratique dans certains cas.

Attention à bien choisir votre modèle d’intercom en fonction de vos besoins et en fonction de ce que préconise la loi. De nombreux intercoms sont disponibles sur le marché, la rédaction de Motobox vous en explique les principes fondamentaux.

La meilleure qualité

95% des motards utilisent des intercoms performants, ce qui est bien normal. La qualité est primordiale pour pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités avancées de votre appareil sans rencontrer de problème.

L’autonomie

Choisir un intercom qui vous offrira de longues heures d’autonomie sans devoir le recharger. Le prix des appareils possédant la meilleure autonomie sont souvent un peu plus cher mais il est primordial qu’il ne se décharge pas après quelques heures d’utilisation.

Le moins cher

Le prix est déterminant bien sur, il faudra trouver le meilleur rapport qualité-prix et ceci en fonction de que vous privilégiez. Le moins cher ne veut pas dire le moins performant, tout est une question de jauge.

Les fonctions de groupe ou duo

Si vous roulez souvent en groupe, sachez qu’il existe des appareils capables de se connecter avec 5 motards en simultané. Les connexions se font automatiquement même avec des appareils de différentes marques. Les distances de communications sont très importantes, de l’ordre du kilomètre.

Si vous n’êtes pas adepte de la sortie en cortège, utilisez un intercom duo qui vous servira à communiquer simplement avec votre passager.

Lexin b4fm VS BT S3

Notre rédaction vous a sélectionné deux intercoms qui nous ont semblé très performants, voyons leurs points forts et leurs points faibles.

Lexin B4FM – intercom

Cet intercom est d’un prix raisonnable et est très performant. Il intègre des fonctions vocales via Siri permettant bon nombre de possibilités. Il se connecte à n’importe quel gps ou système audio sans difficulté. Consulter cet avis sur l’intercom Lexin B4FM sur ce site.

La portée de communication est de 1600 mètres. Possibilité d’appareiller 4 appareils entre eux.

Avantages

  • Très bonne autonomie, donné pour 120 heures en veille, 15 heures de musique et 8 heures en communication.
  • Longue portée, signal clair et fiable.
  • Commandes vocales.
  • Microphone et hauts-parleurs à réduction de bruit.

Inconvénients

  • Vendu à l’unité pour environ 85€. Il faudra se procurer plusieurs appareils pour pouvoir communiquer avec d’autres motards.
  • Ne se recharge pas en roulant.

BT-S3, intercom moto-casque

Ce petit intercom est capable de communiquer avec 2 ou 3 appareils simultanément. L’excellence de sa technologie en fond l’un des appareils les mieux notés du marché. La qualité d’appel est claire, le rendu du son est pur et stable.

Il prend en charge la diffusion de musique et la fonction main libre. Possibilité de jumelage avec le téléphone portable. La distance de communication est de 1 km. Le prix est donné aux environs de 130€ pour 2 intercoms.

Avantages

  • Prix abordable.
  • Autonomie suffisante pour deux jours de moto.
  • Bonne qualité audio.
  • Résiste à l’eau.

Inconvénients

  • Communications jusqu’à 3 intercoms seulement.
  • Pas de reconnaissance vocale.

Pourquoi utiliser un intercom ?

Il est préférable de communiquer avec son passager par l’intermédiaire de la voix que de recevoir une “grande claque” sur le casque pour nous prévenir d’un mécontentement.

Le remède est l’intercom. Il possède plusieurs fonctions comme le gps ou radio et est capable de vous faire communiquer avec votre passager.

Pourquoi communiquer ?

La communication au sein de l’équipage, entre le pilote et son passager est essentielle pour plusieurs raisons.

  • Prévenir de ses actions.
  • S’inquiéter de la santé de l’autre, de l’état de fatigue…
  • Eviter de surprendre l’autre par une action quelconque.
  • Permettre d’anticiper.

En intercom de groupe (jusqu’à 5 motards), l’intérêt est de pouvoir prévenir d’un obstacle sur la route ou de prévenir les suiveurs d’un quelconque danger, d’une panne ou encore d’une urgence.

Depuis les année 2010, il est possible de communique en “full duplex”, autrement dit, il est possible de parler et d’écouter en même temps, ce qui peut s’avérer très pratique.


Voilà donc de quoi vous réjouir sur l’utilisation d’un petit appareil qui vous changera la vie. Etant moi-même motard, je sais combien il est sécurisant de pouvoir communiquer avec son environnement le plus simplement du monde.

Toujours dans le respect de la législation et du code de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *