Installation d’un GPS sur une moto

Le GPS est l’un de ces outils dont on ne voit pas trop l’utilité (surtout sur une moto) jusqu’à ce qu’on l’utilise pour la première fois.

Outre les options classiques de carte routière et de planificateur d’itinéraire, un système de navigation GPS offre d’autres fonctions intéressantes pour les motards.

Je ne vais pas entrer dans les détails du fonctionnement du GPS, car ce n’est pas le sujet de cet article, mais je vais me concentrer sur la question qui m’a amené à écrire ces lignes :

comment installer un GPS sur la moto ?

Installation du système de fixation de GPS ou téléphone

L’endroit le plus approprié pour installer un GPS est généralement le guidon de la moto. Après quelques recherches sur Internet, j’ai appris l’existence d’un fabricant (RAM Mounts Systems Inc.) qui propose de nombreux ancrages pour l’installation des gadgets dans tous les types de véhicules. Dans leur catalogue de produits, ils ont un support spécialement créé pour un guidon à tube rond, ainsi qu’une boîte étanche dans laquelle mon téléphone s’adapterait parfaitement.

Tout le matériel nécessaire coûte environ 60€, auxquels il faut ajouter les frais d’expédition depuis les États-Unis.

Après avoir passé la commande dans l’un des distributeurs indiqués par le fabricant, une semaine plus tard arrive à la maison un colis avec tout le matériel demandé, vis comprises. Les composants semblent solides et de haute qualité, et l’installation ne présente pas plus de complication que de choisir le point où tout sera monté et de serrer quatre vis. Le boîtier semble vraiment étanche (merci pour la poussière ou l’eau, surtout si vous prévoyez de faire du tout-terrain), et est livré avec une mousse de différentes épaisseurs pour accueillir le téléphone à l’intérieur du boîtier et absorber les vibrations de la moto.

Une fois le tout installé, je décide de tester l’invention dans un parcours mixte sur route et chemins de terre. L’installation tient bon tant sur l’autoroute à 160 km/h.

La visibilité est acceptable, un peu limitée en plein soleil, mais suffisante pour consulter l’écran du GPS lorsqu’on est arrêté à un carrefour ou à une bifurcation.

Considérant que, pour des raisons évidentes, il n’est pas recommandé d’utiliser le GPS en conduisant, le fait de devoir s’arrêter pour consulter l’appareil ne devrait pas représenter un inconvénient.

Le système est facilement démontable sans outils, ce qui permet de le désinstaller lorsque l’on ne va pas l’utiliser, ne laissant que la base du support (assez discrète) sur le guidon de la moto.

Ce point doit être pris en compte surtout lorsque l’on laisse sa moto garée avec l’ancre installée.

Un autre avantage de ce système est qu’il est complètement modulaire, permettant l’installation d’autres dispositifs sur le même ancrage en acquérant seulement l’adaptateur nécessaire. Cela nous permettra d’installer pratiquement tout ce que nous pouvons imaginer sur le guidon de la moto, comme un appareil photo ou une caméra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.